Témoignages

« Suite à un cancer du sein avec ablation totale du sein, chimiothérapie et radiothérapie, des douleurs ont commencé à s’installer. Elles sont vite devenues insupportables au niveau des cervicales.
Après 8 mois de kiné, une quantité bien au-dessus de la posologie de doliprane et autres anti-douleurs, et un tour de cou chauffant porté jour et nuit, j’ai consulté Mme Bertin ostéopathe, en dernier recours je l’avoue.

Elle a su détecter la cause, l’origine du problème et après trois séances les douleurs ont disparu et cela depuis trois ans maintenant.

J’ai tant souffert, je la remercie pour ses soins. Je la consulte encore aujourd’hui pour d’autres raisons et en suis toujours aussi satisfaite. »

Madame A., 54 ans

 

« Depuis plus de 10 ans, j’ ai une sarcoïdose :

-Chaque matin, j’étais réveillée par un violent mal de tête qui me maintenait dans une tristesse accablante et m’empêchait de faire quoi que ce soit, jusqu’à midi.

-Je souffrais terriblement au niveau des 2 pieds, de douleurs violentes et souvent paralysantes (arthrite paralysante). Ces douleurs irradiaient fortement dans les jambes m’empêchant très souvent de marcher et de dormir.

Une seule séance de fasciathérapie a suffi pour guérir pieds et jambes.

Deux séances pour les maux de tête.
Toute ma vie, j’ai souffert de maux de tête divers (céphalées, migraines intenses).
La première séance fut comme une résurrection (tête complètement aérée, impression de n’avoir jamais connu ce bien-être, depuis ma naissance !)
Après la deuxième séance, c’est une nouvelle vie qui a commencé pour moi.

La sarcoïdose enveloppe le corps et l’âme d’une lassitude profonde qui rend la vie difficile. Toute action provoque l’épuisement.
La fasciathérapie a amélioré de façon considérable le déroulement de mes journées. »
Madame B, 63 ans

 

« Jai eu une entorse du ligament interne du genou gauche. J’ai commencé une rééducation avec des kinésithérapeutes, et j’ai eu un flexum (je ne pouvais plus le tendre ni le plier à fond) et cela a stagné pendant 3 mois. J’ai donc décidé de consulter un ostéopathe (Mlle Bertin Garance). Chaque séance avec elle je gagnais 2cm d’extension et de flexion, et les douleurs
s’atténuaient. Au bout de 6 séances je n’avais plus de flexum et une grande amélioration au niveau de la marche. Merci à Mlle Bertin. »
Madame C., 24 ans

 

« Nous avons consulté Mlle Bertin suite à la naissance de nos jumeaux, pour qu’ils puissent bénéficier d’un examen post-accouchement afin de détecter d’éventuels soucis et de les régler au plus tôt.
Par exemple, l’un de nos jumeaux se cambrait très violemment en arrière lorsqu’on l’habillait ou pendant certaines tétées. Trois séances ont permis de régler ce problème et de le rendre plus calme et apaisé lors du change.
Mme Bertin a également manipulé les crânes de nos garçons pour remettre en place certains os.
Lors des séances, même s’il y a eu des pleurs, nous n’étions pas inquiets car Mlle Bertin porte un soin particulier au bébé. De plus, les manipulations faites sont très douces et adaptées à chaque bébé.
Nous sommes ravis des résultats obtenus et sommes évidemment prêts à renouveler l’expérience si elle doit avoir lieu. »
Madame D. pour ses jumeaux de 6 mois.

 

« Depuis quelque temps je souffrais au niveau de l’articulation sacro-iliaque. Ayant remarqué des tensions au bas-ventre, Garance Bertin a agi à cet endroit par des pressions au niveau de l’aine, ce qui a eu pour résultat de me délivrer de cette douleur qui n’est pas réapparue depuis.
Je souffrais aussi de fortes tensions à la nuque et à la base du crâne et la douleur était lancinante. Après une séance chez Garance les tensions ont disparu ainsi que la douleur pendant plusieurs mois.
Je recommande cette thérapie à tous ceux qui souffrent. »
Madame E., 74 ans

 

« Une tendinite me faisait souffrir: le bras gauche,le cou et le dos étaient bloqués. De plus ayant subi une mastectomie, les muscles du torse étaient eux aussi contractés et très douloureux. Après un examen attentif, par des pressions douces et bien ciblées, Garance Bertin m’a rendu la mobilité et donc soulagée durablement. »
Madame F., 77 ans.

 

Accueil