Une méthode douce

Je pratique la plupart du temps une méthode douce, qui sollicite fermement les résistances des tissus,
leur redonnant petit à petit élasticité et mouvement.

Je travaille principalement sur les fascias : les tissus d’enveloppe et de remplissage du corps.

Ils sont dans la peau, l’enveloppe des muscles, des os, du système viscéral, du système nerveux…
Ces tissus sont omniprésents, ils forment une grande et complexe toile d’araignée dans nos corps.

Je sens les tensions qui restreignent ces fascias, du local au global.
Je travaille à redonner à ces tissus l’élasticité et le mouvement qui leur sont propres.
Les fascias me permettent donc de traiter le corps avec respect, ils m’indiquent ses besoins.

L’ostéopathie, définition

 

La fasciathérapie, définition 1

La fasciathérapie, définition 2

 

Accueil